Connexion  

   

Calendrier  

   

Qui est en ligne  

Nous avons 13 invités et un membre en ligne

   

Statistiques  

Visiteurs
114
Articles
710
Compteur d'affichages des articles
1209685
   

Le championnat pas équipes a lieu de novembre à mai, il se déroule sur un soir en semaine (en général de 20h à 23h) pour une dizaine de rencontres sur la saison. Une rencontre se joue au meilleur des 8 matchs (2 simples homme, 2 simples dames, 1 double homme, 1 double dame et 2 doubles mixte) et se termine par un verre de l'amitié.

Actuellement le Cercle Paul Bert a 5 équipes inscrites en championnat départemental : l'équipe 1 évolue en D2, les équipes 2, 3 et 4 évoluent en D3 et l'équipe 5 en D5.

Il y a désormais une équipe engagée dans le championnat départemental masculin.

Et les 40èmes rugissants sévissent dans le championnat vétérans.

Pour la J2 nous recevions l’équipe de Sens. Très en confiance celle-ci avait infligé un 7 à 0 à ses précédents adversaires dans la J1. Nous n’avions fait de notre côté qu’un petit 4 à 3.
Pour commencer on a lancé les simples.
SD : Émilie devait se charger de la capitaine adversaire. Quasiment invaincue l’an passé et toujours au top cette année la tâche semblait ardue. Émilie était venue au gymnase tout à fait relaxée et sans appréhension. Une attitude sans doute an rapport avec sa profession. Seulement, elle fut si confiante qu’elle en avait oublié ses chaussures et sa tenue de sport ! Personnellement, je ne me moquerai jamais d’un tel oubli. Mais, le pire c’est qu’elle n’a pas voulu repasser chez elle récupérer ses affaires. Tout juste si elle n’envisageait pas de déambuler nu-pieds sur le lino ! Elle accepta, finalement, une vieille paire de tennis que la capitaine adverse lui jeta sur le terrain, par-dessus le filet, juste avant le début du match ainsi qu’une raquette de second choix. Je crois que l’adversaire regrettera toujours de l’avoir équipé d’une panoplie qui fait gagner ! 1 à 0
SH1 : Niels toisa un grand gaillard. Si grand qu’il se fit tout petit dans le 3ème set alors qu’il avait pourtant si bien commencé la partie. 1 à 1
SH2 : Basile devait reprendre l’avantage pour notre équipe. Alors qu’il avait égalisé au score dans le 2ème set, en ne laissant que 6 malheureux petits points à son adversaire qui de rage balança sa bouteille d’eau et sa raquette au loin, il ne conclura pas la partie. 1 à 2
MX1 : Thierry et Bénédicte. La partie semblait acquise pour le C.P.B. mais elle s’éternisa sur 3 longs sets avec à la fin du second un malencontreux pied de Thierry. Un pied ? Oui, de colère. De rage d’avoir perdu le set il explosa sa raquette sur son tennis. Il aurait eu mieux fait d’oublier, lui aussi, ses godasses parce que sa raquette elle n’a vraiment pas aimé. Mais le bougre se repris en main et il termina l’affaire promptement 2 à 2
MX2 : Olivier et Marie. La paix du ménage eut cette fois-ci raison de l’adversaire dans une belle partie pliée en 2 élégants sets. (NDLR voir la J1) 3 à 2
Restait le DH et le DD que j’appréhendais de la part des adversaires.
DH : De notre côté c’était un écossais associé à un yougoslave ! Un éclopé du genou avec un qui arbore fièrement un petit vélo (sur son tee-shirt !). En associant Adis avec Duncan on misa sur une paire de légionnaire. Vous savez ces bonhommes douteux qui s’engagent pour combattre au service du pays ou de la cause. Et bien ils pétaradèrent de concert en mitraillant les guerriers adverses qui abdiquèrent en 2 sets âprement défendus avec tous les honneurs rendus par les hommes des 2 camps qui admirèrent la partie confortablement adossés au mur de la salle. 4 à 2
DD : Corinne et Rozenn s’attelèrent à du plus costaud qu’elles. Elles laissèrent échapper le 1er set sur un interminable 24 à 26. À la pause de 11, changement de tactique. En mettant les filles en disposition du mixte, avec la plus petite derrière, elles s’emparèrent du 2ème set sur un 21 à 19 dans de ravissants échanges. Mais, quand les filles comprirent qu’elles pouvaient communiquer à haute voix, le 3ème set fut encore plus élégant et combla leurs supporters par un 21 à 15. 5 à 2
Pour la 3ème mi-temps j’ai pu compter sur Émilie qui n’avait pas oublié d’apporter son dessert alors que le capitaine ne lui avait passé aucune commande !
Insensés sur le terrain ils ont tout de même été sensationnels contre Sens, non ?

Pour la J1 sommes allés à Gosné.

1ère rencontre de l'année, de l'équipe et 1ère rencontre interclub pour la majorité des joueurs !

C'était un mercredi soir d'automne, il faisait froid, notre capitaine nous donne rdz vous à Rapatel afin d'effectuer une belle balade nocturne en direction d'une ville limitrophe de la Mayenne, j'ai nommé Fleurigné.

Le Centre de Production du Béton arrive en province afin d'entamer les travaux de maintien du District 2.
Les étendues de verdure n’impressionnent pas le CPB, qui débute son activité avec une simplicité remarquable.

   
© ALLROUNDER