Connexion  

   

Calendrier  

   

Qui est en ligne  

Nous avons 83 invités et un membre en ligne

   

Statistiques  

Visiteurs
210
Articles
638
Compteur d'affichages des articles
993680
   

Le championnat pas équipes a lieu de novembre à mai, il se déroule sur un soir en semaine (en général de 20h à 23h) pour une dizaine de rencontres sur la saison. Une rencontre se joue au meilleur des 8 matchs (2 simples homme, 2 simples dames, 1 double homme, 1 double dame et 2 doubles mixte) et se termine par un verre de l'amitié.

Actuellement le Cercle Paul Bert a 5 équipes inscrites en championnat départemental : l'équipe 1 évolue en D2, les équipes 2, 3 et 4 évoluent en D3 et l'équipe 5 en D5.

Il y a désormais une équipe engagée dans le championnat départemental masculin.

Et les 40èmes rugissants sévissent dans le championnat vétérans.

Tels les rennes du Père Noël un 24 décembre, nous voilà parés à affronter nos voisins de Saint Jaques
de la Lande.

Départ pour Liffré ou vitré on se sait plus trop... Malgré une batterie de voiture réfractaire et un centre-ville complètement embouteillé nous arrivons tant bien que mal à nous retrouver pour le départ.
Mais là catastrophe, nous découvrons qu'un élément de notre troupe (dont le nom sera tue) a abusé de la bière tout l'après-midi et est encore complètement éméché(e)...

  • Round 1 : L’envie / L’académicien

Notre cher capitaine se lance dans les premiers matchs ! Malgré la fatigue et la crève, il a ce qui est le plus important : l’envie ! Mais la tâche sera rude car en face de lui, se dresse un jeune académicien. La fougue du jeune académicien est dur à  gérer par notre rockeur (15-21). Mais qui a dit qu’il ne fallait pas vendre la peau de l’ours trop tôt ? Bah c’est notre Johnny international qui gagne le 2ème et le 3ème set (21-16 et 22-20).

Dernière rencontre de l'année pour les Dragons de l'équipe 3 qui prennent les airs vers Bourgbarré.

J 3= victoire 3 

Comme quoi, la petite d6, dernière née du CPB n’a pas dit son dernier mot tongue-out. En ce vendredi 8 décembre, c’est l’heure des choix cornélien pour certains : trans ou bad ? Le choix réalisé, nous sommes prêts à affronter Romagné - sans Mickaël.

   
© ALLROUNDER